Hausse du nombre de missionnaires morts de façon violente en 2018

07 Janvier, 2019
Provenance: fsspx.news
Fidèles catholiques au Vietnam.

Au cours de l’année 2018, 49 missionnaires catholiques ont été tués dans le monde, cela représente une augmentation de plus du double si l’on compare ce nombre aux 23 tués de l’année précédente, selon les informations recueillies et publiées par l’agence Fides, le 29 décembre 2018. 

35 prêtres, 1 séminariste et 4 laïcs composent le tableau des missionnaires tombés l’an passé : en Afrique, ont été tués 19 prêtres, 1 séminariste et 1 laïque ; en Amérique, ont été tués 12 prêtres et 3 laïcs ; en Asie, 3 prêtres ont perdu la vie, contre un seul en Europe. 

Comme le rappelle Fides, la liste établie concerne tous les missionnaires morts de façon violente, ce qui inclut la haine de la foi, mais aussi parfois d’autres motifs. 

Ainsi pour 2018, de nombreux agents pastoraux ont perdu la vie dans le cadre de tentatives de vols ou de cambriolages perpétrés parfois de manière féroce, dans des contextes de dégradation morale, économique et culturelle. 

Enfin, n’oublions pas qu’il convient d’ajouter « la longue liste de ceux, nombreux, dont on ne saura jamais rien, pas même le nom, et qui souffrent dans tous les coins de la terre et paient de leur vie leur foi en Jésus-Christ », conclut le rapport de l’agence vaticane.